Accueil > Questions / Réponses

LE SUCRALOSE

Quel est l’apport calorique du Sucralose ?

Le Sucralose apporte le bon goût du sucre, avec moins de calories que le sucre !

Le Sucralose peut-il m’aider à réduire mes apports caloriques ?

Le Sucralose apporte moins de calories que le sucre. En remplacement du sucre, il peut donc constituer une aide pour réduire ses apports caloriques au quotidien, et s’intègre parfaitement dans le cadre d’une alimentation équilibrée. Information importante pour les personnes intolérantes au lactose : les comprimés de Canderel Sucralose contiennent du lactose ; nous vous invitons à consulter la liste des ingrédients.

J’ai entendu dire que les édulcorants, dont le Sucralose, entretenaient le goût pour les aliments sucrés : Est-ce vrai ?

La préférence pour les aliments sucrés est innée et répond à un besoin de notre corps. L’Agence Française de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation (Anses) a statué en Janvier 2015 qu’en ce qui concerne l’habituation au goût sucré, la consommation d’édulcorants intenses n’a pas montré d’effet chez l’adulte.

Comment sait-on que le Sucralose est un ingrédient sûr ?

Le Sucralose est un ingrédient autorisé dans les denrées alimentaires conformément à la règlementation européenne qui prévoit qu’un produit ne peut être mis sur le marché que s’il est sûr. Le Sucralose a en effet été étudié et autorisé par des autorités scientifiques et internationales : la Food and Drug Administration en 1998 (États-Unis) et le Comité Scientifique sur les Aliments (aujourd’hui remplacé par l’EFSA) en Europe, en 2000. Ces autorités ont évalué la sécurité du Sucralose sur la base de l’ensemble des données scientifiques, et elles ont toutes les deux conclu que sa consommation est sûre, sans contre-indication ni effet secondaire. La consommation de Sucralose est donc sans danger et ne présente aucun risque pour la santé.

Peut-on consommer autant de Sucralose que l’on souhaite ?

Comme pour tout aliment, l’excès n’est jamais recommandé.
Dans le cas du Sucralose, il existe une limite qui a été fixée par mesure de précaution. Celle-ci est vraiment très éloignée d’une consommation usuelle et correspond, pour un adulte moyen de 60kg, à la consommation, chaque jour de sa vie, de 145 comprimés de Canderel Sucralose !

Peut-on consommer du Sucralose quelque soit notre âge ?

Le Sucralose peut être consommé par toute la famille. Il convient aussi bien aux adultes, aux enfants de plus de 3 ans qu’aux personnes âgées, dans le cadre d’une alimentation équilibrée.
Concernant les enfants de moins de 3 ans : ils ont des besoins nutritionnels et nutritifs spécifiques pour leur croissance, qui ne justifient pas la consommation d’édulcorants. Les aliments qui leur sont destinés suivent d’ailleurs une réglementation spécifique et très encadrée.

L’ASPARTAME

L’Aspartame est-il un produit sûr ?

En janvier 2013, l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a confirmé que l’Aspartame ne posait aucun problème de toxicité pour les consommateurs.
La dose journalière admissible correspond à 40 mg/jour/kilo de poids corporel : un adulte de 60 kilos peut consommer, sans risque pour sa santé, près de 300 comprimés ou 170 cuillérées à soupe d’aspartame par jour. Une limite que vous êtes loin d’atteindre dans votre consommation quotidienne !

LES EXTRAITS DE STÉVIA

Existe-il un risque allergique en consommant des extraits de Stévia ?

Aucun cas d’allergie relatif aux extraits de Stévia n’a été recensé.

Les extraits de Stévia convient-elle aux enfants de plus de 3 ans ?

Le Reb A, extrait de la Stévia, peut-être consommé par tous, même par les enfants à partir de 3 ans. La croissance des enfants demande des besoins énergétiques spécifiques et la consommation d’alternatives au sucre, n’est pas en règle générale justifiée. Néanmoins lorsque la réduction de l’apport calorique et/ou une limitation de l’apport de sucre est envisagée, la consommation d’extrait de Stévia est une solution appropriée. Demandez conseil à votre médecin.

Les scientifiques confirment-ils l’innocuité des extraits de Stévia ?

Plus de quatre-vingt-cinq études réalisées sur le Reb A et d’autres composants de la Stévia confirment leur innocuité. En juillet 2008, la FAO/OMS (Organisation mondiale de la Santé et l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture) a annoncé qu’il n’y avait pas de risque pour la santé lié à l’utilisation de la Stévia dans l’alimentation.
En décembre 2008, la FDA (Food and Drug Administration) aux USA en a fait de même.
Le 10 mars 2010, l’EFSA (Autorité Européenne de Sécurité des Aliments) a donné un avis positif en ce qui concerne l’utilisation des glycosides de stéviol dans les édulcorants de table, ainsi que certains aliments et boissons dans l’Union européenne.
Cet édulcorant a été autorisé par un règlement européen du 11 novembre 2011.


Le site Canderel grand public